Somalie: le chef des shebab tué dans une frappe aérienne américaine

Par La rédaction

Washington (AFP)

Le chef des islamistes somaliens shebab Ahmed Abdi "Godane" a été tué au cours d'une frappe aérienne de l'armée américaine lundi, ont annoncé vendredi les Etats-Unis.

La mort de Godane "est une perte majeure du point de vue symbolique et opérationnel pour la plus importante des entités affiliées à al-Qaïda", a souligné la Maison Blanche dans un communiqué.Le Pentagone a également confirmé sa mort.

"Même s'il s'agit d'une avancée cruciale dans la lutte contre les shebab, les Etats-Unis vont continuer à mettre en oeuvre tous les outils à leur disposition --financiers, diplomatiques, en matière de renseignement et militaires-- pour faire face à la menace que représentent les shebab et les autres groupes terroristes pour les Etats-Unis et le peuple américain", a souligné la Maison Blanche.

Elle a relevé que cette opération constituait "l'aboutissement d'années de labeur des services de renseignement, de l'armée et des forces de maintien de l'ordre". 

L'opération, menée par les forces spéciales américaines à l'aide de drones et d'avions, s'est déroulée lundi à 15H20 GMT et a visé une réunion de hauts responsables shebab à laquelle participait "Godane", avait expliqué mardi le Pentagone.

Des missiles Hellfire et des armes à guidage laser ont "détruit un campement et un véhicule" au sud de Mogadiscio, avait-il expliqué, soulignant qu'aucun soldat américain au sol n'avait été impliqué dans l'opération.