Somalie: le début du pont aérien du PAM retardé

Par La rédaction

NAIROBI (AFP) - (AFP)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a retardé le début de son pont aérien d'aide à destination de Mogadiscio à mercredi au plus tôt, a-t-on appris mardi auprès de l'agence onusienne.

Le PAM espérait pouvoir faire partir ce mardi, à destination de la capitale somalienne, un premier aéronef avec à son bord 14 tonnes d'aliments hautement nutritifs utilisés dans les traitements contre la malnutrition infantile.

Mais, pour des raisons d'autorisations douanières, il n'a pas encore pu quitter Nairobi et le PAM espère désormais qu'il "puisse décoller mercredi", selon le porte-parole de l'agence dans la capitale kényane, David Orr."Ce sera le premier d'une série de vols", a-t-il précisé.

D'autre vols sont ainsi prévus dans les prochains jours à destination de Mogadiscio, mais également des villes éthiopienne de Dolo et kényane de Wajir, le long de la frontière avec la Somalie.

L'annonce du début pour mardi de ce "pont aérien", dont l'importance et les modalités ne sont pas encore connues, avait été faite lundi depuis Rome par la directrice du PAM, Josette Sheeran.

La sécheresse qui sévit actuellement dans la Corne de l'Afrique, la pire depuis 60 ans, a déjà fait des dizaines de milliers de morts et menace 12 millions de personnes en Somalie, au Kenya, en Ethiopie, à Djibouti, au Soudan et en Ouganda.

 La situation est particulièrement critique en Somalie, où l'ONU a décrété formellement la famine dans deux régions du sud, contrôlées par les insurgés islamistes shebab, qui en interdisent l'accès à certaines organisations humanitaires, dont le PAM.