Soudan: sur Facebook, des milliers de réponses à un appel à manifester

Par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Des milliers de personnes ont répondu sur Facebook à un appel à manifester contre le gouvernement à travers tout le Soudan dimanche, jour de l'annonce prévue des résultats préliminaires du référendum sur l'indépendance du Sud-Soudan.

Le groupe Facebook intitulé "30 janvier, à l'attention de la jeunesse soudanaise" avait réuni 9.000 participants samedi matin.

Illustré par le dessin d'un manifestant en colère, capuche sur la tête, qui brandit une pancarte proclamant en arabe "Un meilleur Soudan", la page appelle à des manifestations pacifiques dimanche à 11H00 (08H00 GMT) pour que cessent "l'injustice et l'humiliation".

"Nous allons descendre dans les rues pour protester contre la hausse du coût de la vie, la corruption, le népotisme, le chômage et toutes les pratiques du régime, y compris la flagellation des femmes (...), qui sont contraires aux lois les plus basiques et l'islam et de l'humanité", explique la page Facebook.

"Nous allons descendre dans les rues pour prouver au monde entier que le peuple (...) ne va pas rester silencieux face à l'injustice et à l'humiliation persistantes", ajoute-t-elle.

Cet appel intervient après celui en Egypte du "Mouvement du 6 avril", lancé par de jeunes militants il y a trois ans, qui a été à l'origine des manifestations massives -- et meurtrières -- cette semaine contre le régime du président Hosni Moubarak.

Au Nord-Soudan, où les forces de sécurité exercent un contrôle étroit, les difficultés économiques et le mécontentement politique ont provoqué des manifestations sporadiques ces dernières semaines.

L'instabilité menace aussi avec les résultats préliminaires du référendum du 9 au 15 janvier au Sud-Soudan, qui devrait confirmer un choix massif en faveur de la sécession et provoquer à terme la séparation en deux du plus vaste pays d'Afrique.