Sud-Soudan: manifestation pour l'indépendance à six mois du référendum

9 juillet 2010 à 15h46 par La rédaction

JUBA (Soudan) (AFP)

Des centaines de partisans de l'indépendance du Sud-Soudan ont paradé vendredi dans les rues de la capitale sudiste Juba à six mois du référendum clé qui pourrait aboutir à la partition du plus grand pays d'Afrique, a constaté un journaliste de l'AFP.

Faisant fi de la pluie, les manifestants ont défilé dans le centre de Juba en chantant des chansons en faveur de l'indépendance du Sud-Soudan, vaste région sous-développée mais gorgée de ressources naturelles qui doit se prononcer début janvier sur son maintien dans le Soudan ou sa séparation.

"Nous voulons nous assurer que le vote ne sera pas retardé, que tout ce qui reste à faire sera bien fait", a dit Daniel Ding, un étudiant participant à ce rassemblement.

Plusieurs des personnes réunies vendredi à Juba sont membres du groupe "Les jeunes pour la séparation" et arboraient des t-shirts portant des slogans favorables à l'option sécessionniste>.

Le Sud-Soudan panse encore ses plaies de plus de deux décennies d'une guerre civile meurtrière avec le Nord du pays, un conflit à l'origine de deux millions de morts scellé en 2005 grâce à un accord de paix global entre la rébellion sudiste et le parti du président gouvernement central de Khartoum.

Cet accord de paix prévoit la tenue d'ici le 9 janvier 2011 d'un référendum sur la sécession du Sud-Soudan.

Une commission référendaire nationale a été approuvée récemment par les élus soudanais, mais celle-ci a encore beaucoup à faire afin d'assurer la tenue du référendum à la période prévue.

"Nous devons nous assurer que le référendum se tiendra à la date prévue.Nous devons tenir un référendum pacifique qui sera célébré par l'ensemble des Sud-Soudanais", a dit Awot Deng, qui a aidé à organiser un rassemblement de femmes en faveur d'un vote pacifique.

D'ici la tenue du référendum, des enjeux clés doivent être négociés entre les autorités du Nord, majoritairement musulman, et du Sud, en grande partie chrétien, du Soudan, comme le partage des ressources pétrolières et des questions liées à la citoyenneté.