Trois Egyptiens acquittés après des sévices contre une Copte

Par AFP

AFRICA RADIO

Un tribunal égyptien a acquitté jeudi trois hommes jugés pour des sévices contre une femme âgée copte qui avait été dévêtue et exhibée nue dans un village en 2016, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette chrétienne copte âgée de 74 ans, Soad Thabet, avait été exposée nue par une foule de miliciens autoproclamés à la suite de rumeurs selon lesquelles son fils aurait eu une liaison avec une musulmane.L'incident avait eu lieu dans le village d'al-Karm, situé dans le gouvernorat de Minya, à environ 300 kilomètres au sud du Caire. Des maisons de familles chrétiennes avaient été incendiées et des habitants avaient appelé à l'expulsion des Coptes.Ces chrétiens égyptiens sont la plus grande minorité religieuse dans la région. Ils constituent selon les estimations entre 10% et 15% des quelque 100 millions d'habitants que compte l'Egypte, un pays très majoritairement musulman.Les trois accusés, un père et ses deux fils, ont été acquittés alors que lors d'un premier procès ils avaient été condamnés à dix ans de prison.Le verdict de jeudi peut encore faire l'objet d'un appel, a déclaré la source judiciaire.La victime des sévices a déploré le verdict d'acquittement dans des déclarations au quotidien copte local Watani."Après toutes ces années, comment peuvent-ils être laissés libres après qu'ils m'ont déshabillé et exposée aux regards de tous ? Dieu me rendra mes droits", a dit Soad Thabet.Une importante association de défense des droits de l'homme, l'Initiative égyptienne pour les droits personnels (EIPR), a condamné l'acquittement et a appelé le parquet à faire appel."Les auteurs d'attaques sectaires doivent être tenus responsables de leurs actions afin qu'éviter leur répétition", a déclaré l'association dans un communiqué.Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a qualifié les violences sectaires d'"inacceptables".Les Coptes sont depuis longtemps victimes de discriminations dans la vie publique en Egypte.De plus, l'organisation jihadiste Etat islamique a commis ces dernières années de nombreuses attaques contre des Coptes, incendiant des églises et faisant des dizaines de morts.