Tunisie: la justice examine l'extradition de l'ex Premier ministre libyen

8 novembre 2011 à 10h06 par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

La demande d'extradition de l'ancien Premier ministre libyen Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, emprisonné en Tunisie depuis septembre, devait être examinée mardi à la mi-journée par la justice tunisienne, a-t-on appris de source judiciaire.

M. Al-Mahmoudi, âgé de 70 ans, est sous le coup d'un mandat d'amener des autorités de Tripoli.

Premier ministre jusqu'aux derniers jours du régime du colonel Kadhafi, il avait été arrêté en Tunisie le 21 septembre près de la frontière algérienne et condamné en comparution immédiate à six mois de prison pour "entrée illégale" sur le territoire, avant d'être acquitté.

Il a toutefois été maintenu à la prison de la Mornaguia, près de Tunis, dans l'attente d'une décision concernant la demande d'extradition transmise par les autorités libyennes.

La Tunisie et la Libye sont liées par une convention d'entraide et de coopération judiciaires, qui prévoit notamment des mesures d'extradition.

Tunis a reconnu le Conseil national libyen (CNT) le 22 août, après la prise de Tripoli, et s'est engagé à coopérer dans le domaine de la sécurité avec les nouvelles autorités libyennes.

Amnesty International a demandé vendredi, dans un courrier adressé au gouvernement tunisien, de ne pas extrader vers la Libye l'ancien dirigeant libyen, estimant qu'il risque d'être victime de "graves violations des droits de l'homme" dans son pays.