Présidentielle Sénégal : " Karim Wade doit être le plus transparent possible" estime Ousseynou Nar Gueye

Ousseynou Nar Gueye est éditorialiste sénégalais, fondateur du site d'info TRACT.SN. Il était l'invité d'Africa radio vendredi 19 janvier 2024 à 07h45.

Ousseynou Nar Gueye

19 janvier 2024 à 8h46 par Nadir Djennad

Au Sénégal, Karim Wade, fils et ministre de l'ex-président Abdoulaye Wade a renoncé à sa nationalité française, qui empêchait sa candidature à la présidentielle de février. L'annonce est faite dans le Journal officiel français daté du mercredi 17 janvier 2024.

Sa double nationalité faisait débat à quelques jours de la validation finale des candidatures pour la présidentielle du 25 février 2024, dont il est l'un des principaux concurrents.

Le débat est loin d'être clos. Le député Thierno Alassane Sall avait déposé, mardi 16 janvier 2024, un recours devant le Conseil constitutionnel demandant d’invalider la candidature de Karim Wade. Il estime que le décret publié dans le Journal officiel français ne change rien au recours, car Karim Wade aurait menti en déposant son dossier de candidature le 23 décembre. Parmi les pièces demandées, il y avait une déclaration sur l’honneur dans laquelle il affirmait n’avoir que la nationalité sénégalaise.

Pour Ousseynou Nar Gueye, Karim Wade doit être totalement transparent afin de pouvoir participer à l'éléction présidentielle du 25 février 2024

Ousseynou Nar Gueye