Washington sanctionne des hauts responsables libériens pour corruption

AFRICA RADIO

15 août 2022 à 17h51 par AFP

Les Etats-Unis ont annoncé lundi avoir imposé des sanctions pour corruption à de hauts responsables libériens, dont un proche du président George Weah.

Les sanctions visent notamment Nathaniel McGill, qui est ministre en charge des Affaires présidentielles et secrétaire général du président Weah. Il est accusé d'avoir abusé "de sa position pour saper l'intégrité et l'indépendance des institutions démocratiques du Liberia (...) pour des gains personnels", selon un communiqué du porte-parole du département d'Etat, Ned Price. Un communiqué séparé du département du Trésor affirme qu'il "a reçu des pots-de-vin" dans des contrats publics. Deux autres hauts responsables sont également sanctionnés: Sayma Syrenius Cephus, qui est procureur général du Liberia, et Bill Twehway, qui dirige l'Autorité portuaire nationale. Ces sanctions consistent principalement dans le gel de leurs avoirs aux Etats-Unis. Le Liberia est la plus ancienne république d'Afrique sub-saharienne fondée au XIXe siècle sous l'impulsion des Etats-Unis pour des esclaves noirs affranchis.