Forum Investir en Afrique 2024

Cameroun anglophone: 18 blessés dans trois explosions lors d'un marathon

Dix-huit personnes ont été blessées samedi par trois explosions au départ d'un marathon dans le sud-ouest anglophone du Cameroun, en proie à un sanglant conflit entre l'armée et des rebelles séparatistes, ont indiqué à l'AFP le ministre des Sports et le gouverneur local.

AFRICA RADIO

25 février 2023 à 18h06 par AFP

Ces explosions ont eu lieu au lancement de la 28e édition de l'ascension du Mont Cameroun, aussi appelée "Course de l'Espoir", qui se déroulait à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, à 70 km à l'ouest de Douala, la capitale économique du Cameroun. "Dix-huit personnes ont été victimes de blessures, parmi lesquelles un athlète et 17 spectateurs", a affirmé à l'AFP Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports qui s'était rendu sur place pour l'occasion. "Il y a eu quelques tentatives de perturbation avec trois explosions sur l'itinéraire. Ces explosions n'ont eu aucun impact sur la course", a indiqué de son côté le gouverneur de la région, Bernard Okalia Bilai. Dans une vidéo diffusée sur la messagerie WhatsApp, l'attaque a été revendiquée par les Ambazonian Defence Forces (ADF), l'un des principaux groupes armés en zones anglophones. "Nos forces ont lancé une attaque visant les militaires qui protégeaient les athlètes participant à la course du Mont Cameroun à Buea", a affirmé Daniel Capo, le porte-parole des ADF. Le Nord-Ouest et le Sud-Ouest sont peuplés principalement par la minorité anglophone du Cameroun, dont une partie s'estime ostracisée par la majorité francophone de ce pays dirigé d'une main de fer depuis près de 40 ans par le président Paul Biya, 90 ans. Ces deux régions sont le théâtre depuis fin 2016 d'un conflit meurtrier entre les groupes armés séparatistes et l'armée et la police, les deux camps étant régulièrement accusés par les ONG internationales et l'ONU de crimes contre les civils. Le conflit a fait plus de 6.000 morts et forcé plus d'un million de personnes à se déplacer, selon le centre de réflexion International Crisis Group (ICG). L'ambassade des Etats-Unis au Cameroun a condamné l'explosion sur Twitter "comme nous condamnons tout acte de violence". Les militaires se sont rendus sur les lieux des explosions et la vie a repris un cours normal à Buéa, a constaté un journaliste de l'AFP. Un total de 483 athlètes venus du Cameroun et de l'étranger participaient à la "Course de l'espoir", selon un document officiel consulté par l'AFP. Cette compétition de près de 42 km consiste à gravir le Mont Cameroun, la plus haute montagne du pays. L'édition de cette année était marquée par la célébration des cinquante ans de cette compétition lancée en 1973.