Céréales russes: Lavrov cherche à rassurer lors d'une visite en Egypte

AFRICA RADIO

24 juillet 2022 à 13h36 par AFP

Le chef de la diplomatie russe en visite en Egypte a tenu dimanche à rassurer ses partenaires égyptiens après l'accord sur des "couloirs sécurisés" pour les exportations de grains d'Ukraine et de Russie qui doit éloigner les risques d'insécurité alimentaire en Afrique notamment.

"Nous avons confirmé l'engagement des exportateurs russes de produits céréaliers à respecter toutes leurs obligations", a déclaré Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse après des pourparlers avec son homologue égyptien Sameh Choukri. "Le président Vladimir Poutine a également souligné cela lors d'une récente discussion téléphonique avec le président égyptien (Abdel Fattah) al-Sissi", a poursuivi M. Lavrov, qui doit également visiter la semaine prochaine l'Ouganda, l'Éthiopie et le Congo. L'accord signé vendredi à Istanbul entre la Russie et l'Ukraine, sous l'égide de l'ONU, prévoit l'instauration de "couloirs sécurisés" afin de permettre la circulation en mer Noire des navires marchands, que Moscou et Kiev s'engagent à ne pas attaquer. Il doit permettre d'exporter 20 à 25 millions de tonnes de grains bloquées en Ukraine et de faciliter les exportations agricoles russes, réduisant ainsi le risque d'une crise alimentaire mondiale, en particulier en Afrique. La Russie a obtenu la garantie que les sanctions occidentales ne s'appliqueront pas, ni directement, ni indirectement, à ses exportations de produits agricoles et d'engrais. "Le secrétaire général (de l'ONU) a pris la responsabilité de lever ces restrictions illicites, prises par les Etats-Unis et l'Union européenne, contre les chaines logistiques et financières (russes)", a réaffirmé dimanche M. Lavrov depuis le Caire. Par ailleurs, il a salué une "satisfaction mutuelle" concernant les relations entre Moscou et Le Caire, et évoqué la construction en cours de la première centrale nucléaire en Egypte, confiée à Moscou.