Covid-19: le Kenya supprime l'obligation du port du masque en public

AFRICA RADIO

11 mars 2022 à 13h36 par AFP

Le gouvernement du Kenya a annoncé vendredi la fin de l'obligation du port du masque dans les lieux publics, dans le cadre d'un assouplissement des restrictions liées au Covid-19 en vigueur depuis deux ans.

Cette annonce intervient alors que le taux de contamination au coronavirus dans ce pays d'Afrique de l'Est est inférieur à 1% depuis un mois, a souligné le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe. "Le port obligatoire de masques faciaux dans les espaces publics ouverts est désormais levé", a déclaré M. Kagwe dans un communiqué, tout en encourageant la poursuite de l'utilisation de masques lors d'événements en intérieur et la distanciation sociale dans les lieux publics. Les personnes totalement vaccinées sont également autorisées à revenir assister librement aux évenements sportifs, et tous les cultes et cérémonies religieuses peuvent reprendre à pleine capacité tant que les participants sont vaccinés. Le ministre de la Santé a aussi annoncé la levée de l'obligation de tests PCR négatifs pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant au Kenya. Les personnées non vaccinées devront passer des tests antigéniques et s'auto-isoler si elles sont positives. Au total, 5.644 personnes sont mortes du Covid-19 sur 323.160 cas de contamination au Kenya depuis mars 2020, selon les chiffres officiels. M. Kagwe a déclaré que les mesures imposées depuis le début de la pandémie avaient sauvé le pays de la "catastrophe". Mais "cela ne veut cependant pas dire que nous sommes complètement tirés d'affaire", a-t-il averti. Près de 29% des adultes au Kenya ont été vaccinés, selon les données officielles.