Darfour: cinq membres des forces de sécurité soudanaises tués dans une embuscade

AFRICA RADIO

5 août 2022 à 12h21 par AFP

Cinq membres des forces de sécurité soudanaises ont été tués dans une embuscade montée par un groupe armé "illégal" dans la région du Darfour, a indiqué vendredi la police soudanaise dans un communiqué.

"Une unité des forces de sécurité comprenant des membres de l'armée, de la police et de forces de soutien a été la cible d'une lâche attaque perpétrée par un groupe illégal dans le centre de l'Etat du Darfour", a précisé le communiqué sans identifier le groupe. Cette attaque "a fait cinq morts parmi lesquels un inspecteur de police", est-il indiqué sans précision sur le nombre de blessés. Aucune information n'a été communiquée sur d'éventuelles victimes parmi les assaillants. Le Soudan est en proie à de multiples turbulences depuis octobre dernier et le coup d'Etat mené par le chef des armées, Abdel Fattah al-Durban. De nombreux combats entre diverses factions ethniques ont repris, créant un nouveau cycle de violence notamment dans les régions les plus reculées. L'Etat du Darfour-Ouest, région aride frontalière du Tchad, a été le théâtre ces derniers mois de violences meurtrières. En avril, plus de 200 personnes y ont été tuées dans des affrontements opposant les communautés arabes à la minorité Massalit dans la région de Krink. Selon l'ONU, plus de 125.000 personnes ont été déplacées durant ces violences. Un mois plus tôt, des combats entre les Fallata, une minorité ethnique africaine, et la communauté arabe des Rizeigat au Darfour-Sud, ont fait au moins 45 morts.