Décès de Houssein Miloudi, figure de l'art contemporaine marocain

AFRICA RADIO

15 septembre 2022 à 20h06 par AFP

L'artiste Houssein Miloudi, considéré comme une des figures de la peinture contemporaine marocaine, est décédé jeudi à l'âge de 77 ans, selon son entourage.

Il s'est éteint à l'hôpital militaire de Rabat. "Ce natif d'Essaouira, à laquelle il est resté attaché toute sa vie, se distingue par une démarche anthropologique et par son haut sens esthétique", a déclaré à l'AFP Mehdi Qotbi, peintre et président de la Fondation des musées du royaume du Maroc (FMRM). "Il lègue une oeuvre exceptionnelle pétrie de références culturelles vernaculaires revisitant les arts ruraux et la culture populaire du Maroc profond", a souligné M. Qotbi. Houssein Miloudi a commencé à dessiner dès l'âge de 5 ans. Il a fait partie de l'Ecole de Casablanca, mouvement né aux Beaux-Arts de la grande métropole marocaine, qui a joué un rôle novateur dans l'effervescence artistique et culturelle des années 1960. Cet artiste discret a également été lauréat de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. Il s'est fait connaître notamment par ses toiles constellées de signes abstraits ou figuratifs, s'inspirant des amulettes et de l'art rural marocain mais aussi des artisans orfèvres de sa ville natale d'Essaouira, sur la côte Atlantique. Son oeuvre fait partie de plusieurs collections au Maroc et à l'étranger.