Forum Investir en Afrique 2024

Dense-Transe-Danse : La nouvelle exposition de Jacob Bleu fête l’africanité à la fondation BJKD

L’artiste peintre ivoirien Jacob Bleu a lancé une nouvelle exposition, sa toute première à la fondation Bénédicte Janine Kacou Diagou (BJKD) pour cette année 2023. « Dense-Transe-Danse », c’est le thème de cette nouvelle sortie.

Dense-Transe-Danse : La nouvelle exposition de Jacob Bleu fête l’africanité à la fondation BJKD

17 février 2023 à 16h13 par Karidja Konaté Abidjan

Du 16 février au 26 mars 2023, amoureux de l’art et artistes professionnels se succèderont à la fondation BJKD pour voir l’exposition de Jacob Bleu. L’artiste pluridisciplinaire s’est illustré une fois de plus en peignant l’africanité dans toutes ses manifestations. Comme de coutume, cette nouvelle sortie de 74 œuvres dessine des unités uniques, valeurs devant symboliser les liens entre les humains.

« Comme toujours, avec Jacob Bleu, c’est au spectateur de se faire sa religion. Il verra plus ou moins ce que ses sens, son histoire, sa culture, lui permettent de voir.» , prévient Dr Paul-Hervé Agoubli, universitaire et critique d’art dans le texte de présentation de l’exposition. Femmes, hommes ou génies ? Ce sont en effet différentes représentations sur les 74 tableaux.

On les voit battre du tam-tam, fixer dans les yeux comme pour faire corps à corps avec le spectateur, bardés d’armures de guerre. Il y a aussi de la fête dans ces œuvres. Certaines montrent des personnages en pleine réjouissance… Mais évidemment, tout dépend de l’œil qui voit. Comme le prévient l’artiste, il incombe « au spectateur lui-même de trouver la pièce manquante et de reconstituer l’histoire qui sonne dans son âme à la vue des œuvres ». Cette mise en garde a toute sa place : sur les tableaux, il manque toujours une partie de visage ou de corps.

Mais "Get your Jacob Bleu" est le concept qui doit permettre à divers types de public amoureux de l’art, de s’approprier des œuvres signées par l’artiste. Avec la toile et le pastel, Jacob Bleu se met à portée de tous les consommateurs de son art. Ces deux types de techniques qu’il a utilisées proposent une variété de pièces dont toute le monde peut se procurer selon sa capacité financière. Il explique l’exposition. Ecoutons.

Dense-Transe-Danse : La nouvelle exposition de Jacob Bleu fête l’africanité à la fondation BJKD