Léger remaniement ministériel au Gabon

AFRICA RADIO

8 mars 2022 à 21h51 par AFP

Le gouvernement gabonais a été remanié légèrement mardi avec la nomination d'une nouvelle ministre de la Défense, selon un décret du chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba.

Félicité Ongouori Ngoubili, ancienne ambassadrice du Gabon en France et auprès de l'Union européenne, mais relativement inconnue sur la scène nationale selon les médias gabonais, est nommée ministre de la Défense. En cas de vacance du pouvoir ou d'empêchement du président de la République, elle devra - en compagnie des présidents des deux chambres du Parlement - assurer l'interim du Chef de l'Etat jusqu'à une nouvelle élection ou "en cas indisponibilité temporaire", selon une révision constitutionnelle de décembre 2020. L'ancien ministre de la Défense et ex-ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis, Michael Moussa Adamo, est nommé de son côté ministre des Affaires étrangères. D'anciens fidèles du chef de l'Etat selon des médias gabonais, arrivent aussi au gouvernement, comme Yves-Fernand Manfoumbi, nommé ministre du Commerce. La plupart des portefeuilles ministériels restent inchangés. La Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda garde la confiance de M. Bongo. Ce remaniement intervient à un peu plus d'un an de l'élection présidentielle. Le président Ali Bongo, élu il y a près de treize ans en succédant à son père Omar Bongo Ondimba et affaibli physiquement par un AVC qui l'a frappé en octobre 2018, devrait se représenter pour un nouveau mandat.