Mali : Le crépissage de la mosquée de Mopti célébré malgré l'insécurité

Mopti

28 mars 2022 à 14h37 par Georges Attino Coulibaly / Africa Radio Mopti

La ville de Mopti dans le centre du Mali était en fête hier dimanche. Rassemblement populaire pour le crépissage de la grande mosquée de la ville surnommée « la Venise du Mali ». C'est l’un des rares événements culturels annuels qui rassemblent les habitants, même si les conditions sécuritaires restent difficiles. Notre correspondant au Mali Georges Attino Coulibaly y a assisté.

La flûte et le tam-tam donnent le rythme. Le crépissage de la grande mosquée de Mopti , très attendu par la foule, peut enfin commencer. En petits groupes et  seau d’argile à la main , chacun jette quelques  poignées sur le  mur de l'édifice, avec en tête de nombreux vœux. Mamadou Konipo, muezzin et descendant de la grande famille qui dirige la mosquée de Mopti  depuis des  générations, conduit  les différents groupes.

"Tous ceux  qui prennent part au crépissage de la mosquée et qui font fassent a des problèmes et situations compliquées... des problèmes de fertilités et autres.. ils ne retourneront pas chez eux sans que les problèmes ne soient résolus"
 
 Le crépissage  de la mosquée de Mopti est une fête populaire  que le contexte sécuritaire  ne saurait compromettre, soutient Mr Konipo.
 
 “On avait beaucoup d’évènement à mopti mais aujourd’hui il ne nous reste que celui ci. Nous devons le préserver malgré les difficultés et la situation sécuritaire. Certains disent que si tu n’es pas armé tu ne peux pas venir ici. Les gens ont peur de venir à mopti mais vous voyez tout se passe bien. Nous continuerons à faire cette fête malgré tout.”

Cet événement annuel  est souvent  l’occasion de retrouvailles pour de  nombreux  ressortissants de Mopti venus de différentes localités du Mali , c'est la cas d' Amadou Djim.

"Cela fait 7 ans que je n’ai pas pris part au crépissage de la mosquée. Je me suis dit qu’il faut que je sois présent cette année. Puisque que c’est une bénédiction pour Nous tous. Même ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement envoient une contribution financière. nous les remercions tous."

Rdv en mars prochain pour  les 80 ans de la fin de la construction de la  mosquée de Mopti , avec plus de monde , espèrent les organisateurs pour lesquels la  vie doit continuer à Mopti, malgré l'insécurité.

Le crépissage de la mosquée de Mopti célébré malgré l'insécurité