Mozambique: Le Premier ministre démis, remaniement gouvernemental

AFRICA RADIO

3 mars 2022 à 13h21 par AFP

Le président mozambicain Filipe Nyusi a limogé jeudi son Premier ministre lors d'un important remaniement ministériel qui semblait calculé pour minimiser les retombées politiques de témoignages accablants lors d'un procès en cours pour corruption.

Le Premier ministre Carlos Agostinho do Rosario occupait ce poste depuis le début de la présidence de Nyusi en 2015. Mais il a été limogé avec six autres ministres, dont quatre détenant les portefeuilles clés des Finances, des Ressources minérales, de l'Industrie et des Travaux publics. Ces quatre ministres étaient également en poste depuis l'arrivée au pouvoir de M. Nyusi, et plusieurs observateurs politiques laissaient entrevoir la possibilité qu'il leur trouve de nouveaux postes. Le remaniement semblait clairement destiné à endiguer les dégâts politiques causés par le procès en cours de 19 hauts fonctionnaires dans un scandale de corruption de 2 milliards de dollars qui a plongé l'économie du pays dans la crise. Dans son témoignage du mois dernier, l'ancien président Armando Guebuza a accusé M. Nyusi, qui était alors ministre de la Défense, d'avoir contracté une dette de 2 milliards de dollars, d'en avoir caché la responsabilité au Parlement et d'avoir acheté des navires qui sont encore en grande partie à quai. Selon l'analyste politique Adriano Nuvunga, le remaniement pourrait permettre à M. Nyusi de faire appel à des poids lourds de la politique qui pourront le protéger avant la conférence du Frelimo, le parti au pouvoir, en septembre. "Il a besoin de personnalités fortes pour le défendre", a-t-il expliqué à l'AFP. Les deux autrs ministres limogés étaient chargés de la Pêche et des Anciens combattants.