Afrique du Sud: Mandela est "très malade" mais "pas en danger" de mort

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP)

Le premier président noir d'Afrique du Sud, Nelson Mandela, est "très malade" mais "pas en danger" de mort, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du héros de la lutte anti-apartheid, 92 ans, hospitalisé depuis mercredi à Johannesburg.

"Le vieil homme est très malade mais il n'est pas en danger" de mort, a indiqué cette source, sous couvert de l'anonymat.

"Il n'est toujours pas rétabli mais nous nous attendons à ce qu'il sorte demain (vendredi) de l'hôpital", a ajouté la même source.

Les sources médicales contactées par l'AFP n'ont ni confirmé ni infirmé ces affirmations.

Aucune information officielle sur l'état de santé de M. Mandela n'a filtré depuis un communiqué de la Fondation qui gère ses oeuvres caritatives et son nom, mercredi, affirmant qu'il avait été hospitalisé à Johannesburg pour des "examens de routine".

L'ancien président s'est rendu à l'hôpital "pour des tests mais le médecin a décidé de le garder en observation", a ajouté la source proche de M. Mandela.

Selon cette source, le président sud-africain Jacob Zuma, en déplacement au forum économique de Davos, a été informé de l'état de son illustre prédécesseur.Décision a été prise qu'il demeure à la réunion des décideurs économiques et politiques de la planète, afin de ne pas générer de spéculations.