Algérie : Un projet de loi sur la déchéance de la nationalité visant la diaspora algérienne dénoncé en France

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

En Algérie, le gouvernement envisage de déchoir de la nationalité algérienne tout ressortissant commettant à l'étranger "des actes préjudiciables aux intérêts de l'Etat", selon un avant-projet de loi du ministère de la justice.

Cet amendement au Code de la nationalité a été présenté début mars et suscite un tollé au moment où le mouvement pro-démocratie du Hirak, soutenu par une grande partie de la vaste diaspora algérienne, a repris ses manifestations hebdomadaires. De nombreux Algériens de la diaspora, qui ont une double nationalité, sont en colère. C'est le cas d'AKLI MELLOULI, président de l'Espace franco-algérien, qui regroupe plusieurs associations «  Il y a depuis un moment une focalisation sur la diaspora.

Il n'y a pas à cibler un algérien en particulier, c'est une discrimination qui est faite. Il faut arrêter, à chaque fois de ressortir la diaspora comme bouc émissaire d'une errance politique ou des difficultés que traverse le pays »  Pour AKLI MELLOULI, l'Algérie doit être unie pour résoudre ses difficultés. « L'Interet de l'Algérie, c'est de fédérer ses enfants, de faire en sorte que l'on soit, à l'interieur ou à l'exterieur du pays, d'être ensemble pour faire avancer le pays »