Egypte: cinq soldats et sept jihadistes tués dans dans le Sinaï

2 avril 2015 à 6h54 par La rédaction

Le Caire (AFP)

Au moins cinq soldats et sept assaillants jihadistes ont été tués jeudi dans deux attaques dans le nord du Sinaï égyptien, où l'armée combat une branche locale du groupe Etat islamique (EI), a annoncé la police.

Les soldats ont été pris pour cible par des "terroristes", terme utilisé par les autorités pour désigner les insurgés jihadistes, qui ont attaqué à l'arme automatique et au lance-roquettes deux postes de contrôle routier, l'un à Cheikh Zuwaïd, l'autre à Rafah, le point de passage entre l'Egypte et la bande de Gaza, ont indiqué à l'AFP des responsables locaux de la police.

Au moins cinq soldats ont péri dans les attaques et sept assaillants ont été tués dans les échanges de tirs qui ont suivi, selon les mêmes sources.Huit militaires ont également été blessés.

Par ailleurs, trois civils ont été blessés par l'explosion d'un obus de mortier qui a touché leur maison dans la banlieue-est d'Al-Arich, le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï.

Les jihadistes du groupe égyptien Ansar Beït al-Maqdess, qui a récemment fait allégeance à l'EI en se rebaptisant Province du Sinaï (de l'EI, ndlr), multiplient les attaques audacieuses et meurtrières contre l'armée et la police dans le nord de cette péninsule frontalière avec Israël et le territoire palestinien de la bande de Gaza.