Les Causeries de l'AIP/Côte d'Ivoire: Marie-José Fenouil-Hudson face au défi de la femme inventeur

Par Juliette Abwa

AFRICA RADIO

Marie-José Fenouil-Hudson, biologiste spécialiste de l'étude du cheveu au microscope était l'invitée des causeries de l'Agence Ivoirienne de la Presse(AIP) initiée par sa directrice centrale Barry Sana Oumou.

Cette causerie intervient dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme avec comme thématique « Les défis de la femme inventeur ».

Face à la presse composée de femmes et d’hommes, Marie-José Hudson Fenouil, 1ère femme ivoirienne à avoir eu un brevet d’invention dans le domaine capillaire en France a profité de cette plateforme pour parler de son parcours en tant que femme biologiste et inventeur en Côte d’Ivoire. Mais aussi de son passage à la tête de l’Association Ivoirienne des Inventeurs (2AI) de 2003 à 2010 et de sa difficulté à obtenir le soutien de l’Etat dans l’accompagnement des projets des inventeurs en Côte d’Ivoire.

Pour elle, le manque d’accompagnement, le manque d’information et le manque de volonté politique sont les défis auxquels doivent faire face les inventeurs (homme comme femme) en Côte d’Ivoire. C’est fort de cela qu’elle déclare: « Je ne sais pas pourquoi notre pays ne voit pas ce que les autres pays voient, pourtant si nos autorités comprenaient l’importance des inventeurs, c’est tout le pays qui serait heureux ».

Marie josé fenouil et Barry Sana Oumou.jpg (64 KB)

Confronté à un problème de cheveux, Marie-José Hudson Fenouil invente une formule de masque capillaire à base d’argile rouge qui lui a permet d’obtenir un brevet d’invention français en 1994. Ainsi, cette dernière est propriétaire de la marque ‘Hudson et Boisard’ qui comporte une gamme capillaire et corporelle. Par ailleurs, Marie-José Hudson épouse Fenouil est la fille de Hudson Diessy l’un des premiers inventeurs-géomètre de Côte d’Ivoire. Sur ces traces, elle a obtenu une licence en biologie cellulaire et physiologie à l’Université de Nice et fini par se spécialiser dans la santé capillaire et plus précisément de la santé des cheveux des femmes noires.

Marie-José Hudson Fenouil, également Prix Excellence du Président Bédié en 1999 nous explique quelles sont ses attentes pour un rayonnement du secteur de l’invention.

Juliette Abwa