Sept supporters de football enlevés dans le nord du Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Des hommes armés ont kidnappé sept personnes qui regardaient un match de football à la télévision samedi soir, dans l'Etat de Zamfara, dans le nord du Nigeria, en proie aux exactions de groupes criminels, ont rapporté lundi des sources locales et policières.

Une vingtaine d'hommes, vêtus d'uniformes de l'armée et de la police, ont enlevé les téléspectateurs du match du championnat italien de l'AC Milan et Naples dans un bar de rue de la ville de Birnin Magaji. Le propriétaire, Sanusi Ishie, a rapporté à l'AFP que les criminels "sont arrivés avec des uniformes de soldats et ont enlevé sept hommes pendant qu'ils regardaient le match.""Il s'agit surement d'un kidnapping contre rançon", a expliqué M. Ishie, ajoutant que des groupes armés sèment la panique dans la région et mènent régulièrement ce genre d'enlèvements. Le porte-parole local de la police a confirmé l'incident, affirmant que des équipes étaient "mobilisées pour les retrouver et libérer les victimes". Les attaques incessantes de groupes de bandits, qui volent le bétail, se livrent à des enlèvements ou à des pillages, ont conduit de nombreux villages à former des milices d'autodéfense, parfois accusées d'exécutions extrajudiciaires de bandits présumés. Ces violences ont aussi suscité des représailles sanglantes de la part des gangs armés.En avril 2018, le gouvernement nigérian avait déployé des militaires dans l'Etat de Zamfara pour combattre ces groupes de criminels et y a redéployé l'armée de l'air il y a un mois.Candidat à sa propre succession en février, le président nigérian Muhammadu Buhari fait face à un bilan sécuritaire très critiqué.