Soudan du Sud: 5 soldats indiens tués dans une embuscade

Par La rédaction

NEW DELHI (AFP) - (AFP)

Cinq soldats indiens escortant un convoi des Nations unies au Soudan du Sud ont été tués dans une embuscade de rebelles, a annoncé mardi le ministère indien des Affaires étrangères.

"Cinq soldats indiens oeuvrant au maintien de la paix avec la Minuss (Mission des Nations unies au Soudan du Sud) tués dans une embuscade à Jonglei", a twitté le porte-parole du ministère, Syed Akbaruddin.

Ce porte-parole a confirmé leur mort auprès de l'AFP, précisant que les soldats avaient été tués alors qu'ils escortaient un convoi de l'ONU dans cet Etat instable situé dans le centre du Soudan du Sud.

Il a précisé que son ministère s'occupait du rapatriement des corps en Inde.

Jonglei est le théâtre de récurrents affrontements ethniques et de combats entre rebelles et armée depuis que le Soudan du Sud est devenu un Etat indépendant le 9 juillet 2011.

Le mandat de la Minuss, qui dispose de 5.000 Casques bleus, est de protéger les civils, mais pas de lutter contre des rebelles aux côtés des forces gouvernementales.

Un soldat indien avait été blessé par balles en mars sur fond de tensions concernant l'imminence d'une offensive gouvernementale contre un groupe rebelle dans cet Etat.

L'Inde est le pays qui contribue le plus aux forces de maintien de la paix de l'ONU dans le monde entier.