Soudan: le chef du Conseil souverain invité à Washington

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Soudan a annoncé dimanche que le chef de son Conseil souverain avait été convié à une visite officielle à Washington, la première invitation d'un haut responsable soudanais par les Etats-Unis depuis plus de 30 ans.

Le général Abdel Fattah al-Burhane a reçu une invitation lors d'un entretien téléphonique dimanche avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, a indiqué le Conseil souverain, une instance assurant la transition après la destitution du président Omar el-Béchir en avril 2019.Le général Burhane "a affirmé qu'il effectuera cette visite prochainement", selon un communiqué du Conseil souverain qui n'a pas fourni plus de détails.C'est la première fois en trois décennies que Washington invite un haut responsable de ce pays d'Afrique de l'Est.Les relations entre Washington et Khartoum se sont détériorées peu après l'arrivée au pouvoir de M. Béchir, lors d'un coup d'Etat soutenu par les islamistes en 1989.Les Etats-Unis ont multiplié depuis 1997 les sanctions économiques contre le Soudan, inscrit sur la liste noire américaine des "Etats soutenant le terrorisme" depuis 1993.Le fondateur d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a vécu à Khartoum entre 1992 et 1996. Washington a finalement levé ses sanctions en octobre 2017, tout en maintenant le Soudan sur sa liste noire.Mais des discussions sont en cours pour l'en retirer depuis la destitution d'Omar el-Béchir, arrêté en avril par l'armée sous la pression d'un mouvement de contestation qui avait débuté quatre mois plus tôt.Plusieurs délégations et sénateurs américains ont visité le Soudan ces derniers mois.Le Soudan s'est doté en août du Conseil souverain, une instance à majorité civile appelée à superviser la transition, selon les termes d'un accord entre le Conseil militaire, qui avait succédé à M. Béchir, et les meneurs de la contestation.