Virus: le Nigeria allège des restrictions malgré la contagion en hausse

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Nigeria va autoriser prochainement le retour des élèves en classe pour y passer leurs examens et va permettre à nouveau les déplacements à l'intérieur du pays, malgré les craintes suscitées par la hausse des contaminations au nouveau coronavirus dans le pays.

Le chef du groupe de travail présidentiel, Sani Aliyi, a donné son feu vert à "la réouverture sécurisée des écoles afin de permettre au étudiants en classes d'examen de reprendre (...) les préparatifs des épreuves".La levée de l'interdiction de déplacements d'une région à l'autre est également prévue à partir de début juillet, a ajouté M. Aliyu.Ces mesures interviennent alors que le pays le plus peuplé d'Afrique continue d'enregistrer une hausse régulière des contaminations et compte désormais 24.567 personnes infectées et 565 décès."Pour chaque cas détecté, il y a une forte possibilité que plus de cinq n'aient pas été soumis à des tests et n'aient donc pas été détectés", a admis M. Aliyu."Nous avons observé avec une inquiétude croissante le non respect des mesures mises en place pour prévenir la contagion et protéger les fractions vulnérables de la population", a-t-il souligné.De nombreuses mesures, telles que les limitations des rassemblements publics, le port obligatoire de masques de protection et la fermeture des frontières extérieures, restent en vigueur.L'adhésion de la population aux mesures de restrictions a été mitigée dans ce pays de quelque 200 millions d'habitants, à travers lequel les déplacements ont largement continué.Le nouveau coronavirus s'est jusqu'ici propagé moins rapidement en Afrique que dans d'autres continents, mais les experts estiment que le pic de contamination n'est pas encore atteint, alors que les gouvernement allègent de plus en plus les restrictions.