Plus de 30 morts dans une double attaque mercredi soir dans le centre de la Somalie

AFRICA RADIO

24 mars 2022 à 12h06 par AFP

Deux attaques survenues mercredi soir à Beledweyne, une localité du centre de la Somalie, ont tué au total plus de trente personnes, a déclaré jeudi à l'AFP un responsable de la police locale.

"Nous essayons toujours d'avoir des statistiques officielles sur le nombre total de victimes mais nous avons jusqu'ici confirmé que plus de trente personnes ont été tuées par la deuxième explosion à elle seule, qui a été causée par une voiture piégée", a déclaré par téléphone à l'AFP Isak Ali Abdulle. "Les terroristes ont mené la première attaque avec un kamikaze et ont tenu prête une voiture chargée d'explosifs devant l'hôpital afin de faire plus de victimes", a-t-il ajouté. La première attaque a tué deux députés sortants, dont l'élue Amina Mohamed Abdi, qui faisait campagne pour sa réélection, ainsi que "plusieurs" de ses gardes. La deuxième a eu lieu peu de temps après devant l'hôpital, où des voitures éventrées étaient visibles jeudi. "Après la (première) explosion, les morts et les blessés ont été emmenés comme d'habitude à l'hôpital principal (...) mais la deuxième explosion qui venait d'une voiture piégée a eu lieu en face de l'hôpital", a ajouté le policier. Mercredi matin, au moins trois personnes ont été tuées dans une attaque sur l'aéroport de la capitale somalienne Mogadiscio, enceinte sous haute protection abritant des bureaux de l'ONU, des ambassades et une base de la force de l'Union africaine (Amisom). Cette dernière a été revendiquée par les islamistes shebab. Les shebab, qui combattent le fragile gouvernement fédéral somalien, ont été chassés de Mogadiscio en 2011 après une offensive de l'Amisom, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales de Somalie et continuent de mener des attentats sur des cibles gouvernementales et militaires.