Zimbabwe: taux directeur record de 80% face à l'inflation galopante

La Banque centrale du Zimbabwe a annoncé lundi avoir relevé son principal taux directeur de 60% à 80%, un niveau record, pour tenter de contenir l'inflation galopante nourrie par la guerre en Ukraine et l'envolée des prix des matières premières.

AFRICA RADIO

4 avril 2022 à 22h06 par AFP

Ce taux est actuellement le plus élevé au monde et constitue un record absolu pour ce pays d'Afrique australe, selon l'agence financière Bloomberg. La hausse intervient alors que le Zimbabwe est confronté à une inflation qui a atteint 72,7% en mars, contre 66,11% un mois plus tôt. Dans un communiqué, la banque centrale du Zimbabwe a indiqué avoir "pris note de l'accélération de l'inflation au niveau mondial, en raison du conflit en cours entre la Russie et l'Ukraine". Cette guerre a "des effets indirects sur les prix nationaux", a-t-elle souligné, affirmant que la hausse des prix du pétrole, du gaz et des engrais avait "inévitablement un impact négatif sur les coûts de production" et "déstabilisait le marché des changes". L'économie du Zimbabwe est plongée depuis plus de 20 ans dans une crise profonde qui a notamment entraîné un retrait des bailleurs internationaux en raison d'une dette insoutenable. La hausse des prix des produits de première nécessité s'est récemment aggravée avec le conflit en Ukraine, alors que la Russie est le premier fournisseur de blé du pays.