Afrique du Sud: la fabrication de vaccins anti-Covid d'Aspen menacée, faute de commandes

AFRICA RADIO

3 mai 2022 à 16h21 par AFP

Le géant pharmaceutique Aspen, qui s'est lancé dans la production et la commercialisation de vaccins anti-Covid en Afrique du Sud après un accord avec l'Américain Johnson & Johnson, risque de mettre fin au projet faute de commandes, a-t-on appris mardi auprès de sa direction.

"Si nous ne recevons aucune commande de vaccins anti-Covid, il n'y aura clairement aucune raison de conserver cette ligne de production", a déclaré à l'AFP Stavros Nicolau, directeur général du groupe pharmaceutique sud-africain. Des lots d'essai sont produits depuis janvier sur le site de Gqeberha (sud). L'Afrique du Sud et l'Inde ont été à la tête d'une bataille pour l'égalité d'accès aux vaccins et une suspension des droits de propriété intellectuelle pour permettre la fabrication locale de doses à moindre coût. Aspen a signé un accord en novembre avec J & J pour la fabrication de doses "en Afrique pour l'Afrique". L'OMS avait qualifié cet accord de "développement majeur" en matière d'accès aux vaccins. "Nous savions que la fabrication de vaccins anti-Covid pourrait ne pas être viable. Mais nous avions eu l'assurance qu'une plateforme de fabrication régionale était essentielle et qu'elle serait soutenue", rappelle M. Nicolau. Selon lui, si un terme était mis au projet, "la nécessité d'une production régionale resterait alors une simple coquetterie politique sans substance". Avant ce projet, Aspen avait un accord avec J & J limitant son rôle au conditionnement de doses, sans pouvoir ni sur la vente, ni sur les prix. Plus de 100 millions de doses avaient ainsi été conditionnées fin 2021, dont la quasi-totalité fournie à l'Afrique, selon Aspen. L'Afrique, avec une population de 1,3 milliard, est la région du monde la plus faiblement immunisée avec un taux de vaccination de seulement 15,8%. D'abord en manque de doses, le continent est aussi confronté à un scepticisme vaccinal d'une part de la population.