Conflit au Tigré: discussions de paix le 24/10 en Afrique du Sud, selon Addis

AFRICA RADIO

20 octobre 2022 à 8h36 par AFP

Le gouvernement éthiopien participera le 24 octobre en Afrique du Sud à des pourparlers organisés par l'Union africaine (UA) pour tenter de mettre fin au conflit au Tigré, dans le nord de l'Ethiopie, a annoncé jeudi un conseiller du Premier ministre éthiopien.

La Commission de l'UA "nous a informés que les pourparlers de paix sont fixés au 24 octobre en Afrique du Sud. Nous avons reconfirmé notre engagement à participer", écrit Redwan Hussein, conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre Abiy Ahmed. La Commission de l'UA, dont le siège est à Addis Abeba, n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de confirmation de l'AFP. Les autorités rebelles de la région septentrionale du Tigré, qu'un conflit armé oppose au gouvernement fédéral depuis début novembre 2020, n'ont pas non plus indiqué dans l'immédiat si ils participeraient. Après cinq mois de trêve qui avaient laissé entrevoir des espoirs de négociations, les combats ont repris, à grande échelle, depuis le 24 août dans le nord de l'Ethiopie. De précédents pourparlers, convoqués début octobre par l'UA en Afrique du Sud, avaient finalement avorté, notamment en raison de problèmes d'organisation, selon des diplomates. ONU, Etats-Unis, Union européenne (UE) et UA ont ces derniers jours tiré la sonnette d'alarme face à l'intensification des combats au Tigré, pris en tenailles par les troupes fédérales éthiopienne et ses alliés notamment l'armée de l'Erythrée, pays frontalier du Tigré. Dimanche, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, avait appelé à "un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel".

Voir aussi