Huit migrants morts après le naufrage de leur embarcation au sud du Maroc

AFRICA RADIO

25 juillet 2022 à 19h21 par AFP

Huit migrants ont trouvé la mort après le chavirement de leur embarcation au large des côtes du sud du Maroc alors qu'ils tentaient de rejoindre l'archipel espagnol des Canaries, ont indiqué lundi à l'AFP les autorités marocaines locales.

"Les corps de huit candidats à l'immigration clandestine ont été repêchés lundi après le naufrage de leur embarcation pneumatique près de la bande côtière de la commune d'Akhfennir", ont indiqué les autorités de Tarfaya, au sud du royaume. Quelque 18 rescapés, d'origine africaine, ont été interpellés "après une opération de ratissage dans la zone" du naufrage. Une enquête a été ouverte "en vue de déterminer les circonstances de l'organisation de cette opération d'immigration clandestine", ont précisé les mêmes sources. Les huit cadavres repêchés ont été déposés à la morgue d'un hôpital de Laâyoune, principale ville du Sahara Occidental. Situé à la pointe nord-ouest de l'Afrique, le Maroc est un pays de transit pour de nombreux migrants qui cherchent à rejoindre l'Europe depuis ses côtes atlantique ou méditerranéenne, ou en franchissant les clôtures séparant le Maroc des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, les seules frontières de l'Union européenne sur le continent africain. Il y a un mois, 23 migrants ont péri en tentant de pénétrer dans Melilla. C'est le bilan humain le plus lourd jamais enregistré aux frontières entre le Maroc et les deux cités espagnoles. Selon l'ONG Caminando Fronteras, près de 1.000 migrants sont morts ou ont disparu en mer au premier semestre durant leur traversée vers l'Espagne. Ce chiffre représente une baisse de moitié par rapport à la même période de 2021 (2.087), sur fond de normalisation des relations diplomatiques entre Rabat et Madrid.