Dépêches AFP

Le chef de la diplomatie française va rencontrer les nouvelles autorités maliennes

21 octobre 2020 à 17h09 Par AFP
Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian va se rendre jeudi et vendredi à Bamako pour rencontrer les autorités de transition, après le putsch du 18 août et travailler à la relance des accords de paix d'Alger. "Je vais me rendre au Mali demain", a-t-il annoncé devant la Commission des Affaires étrangères du Sénat. Il a précisé à cette occasion qu'il effectuerait aussi un déplacement au Niger dimanche et au Burkina Faso lundi.Il s'agira de la première visite d'un responsable français au Mali depuis le coup d'Etat du 18 août et la mise en place d'autorités de transition civiles.C'est aussi la première visite d'un ministre français depuis la libération de l'otage Sophie Pétronin, début octobre, en échange de prisonniers jihadistes.Sous pression de la communauté internationale, les auteurs du putsch se sont engagés à rendre le pouvoir à des dirigeants civils élus au terme d'une période de transition d'une durée maximale de 18 mois.Jean-Yves Le Drian a relevé les engagements pris par ces autorités en matière de lutte contre le terrorisme et de mise en oeuvre des accords de paix d'Alger."J'observe que les nouvelles autorités ont renouvelé leur engagement dans la force conjointe du G5 Sahel, leur soutien à la présence de (la force française) Barkhane et que l'armée malienne a continué les combats pendant cette période", a-t-il dit.Il a salué "des engagements significatifs sur le maintien des accords d'Alger, la mise en oeuvre et le combat contre le terrorisme". "L'Union européenne et la France souhaitent que (les nouvelles autorités) soient au rendez-vous de leurs engagements", a-t-il souligné.