Tunisie: des proches de l'ex-couple présidentiel seront jugés mardi

Par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

Des membres de la famille de l'ex-président tunisien Ben Ali vont comparaître mardi devant un tribunal de Tunis pour "tentative de franchissement illicite des frontières" et "détention illégale de devises", a indiqué samedi à l'AFP une source judiciaire.

Parmi les accusés, vingt sont en état d'arrestation dont des frères et des neveux de Leïla Trabelsi, épouse du président déchu Zine El Abidine Ben Ali.Ils sont détenus à la base militaire de l'Aouina, près de Tunis.

Ils avaient tenté de fuir le pays depuis l'aéroport de Carthage à Tunis avec des sommes importantes en devises le 14 janvier, le jour de fuite du président Ben Ali chassé par une révolte populaire.

Le nombre total des accusés n'a pas été précisé, ni combien d'entre eux étaient en fuite.

Imed Trabelsi, neveu préféré de Leïla, a été le premier membre de la famille de l'ex-couple présidentiel à être condamné début mai en première instance à deux ans de prison ferme pour consommation de stupéfiants.Il figure également dans le groupe qui comparaitra mardi.

Sa condamnation a été alourdie le 25 juin de 2 à 4 ans par la cour d'appel de Tunis.

Le président déchu Ben Ali, déjà condamné par contumace à un total de plus de 50 ans de prison, sera jugé le 28 juillet avec sa fille Nesrine et son gendre Sakhr el-Materi pour corruption et fraudes immobilières.