Un Gambien soupçonné d'assassinat en 2004 arrêté en Allemagne

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Placé en détention provisoire, Bai Lowe est suspecté d’être impliqué dans l'assassinat par balles du journaliste gambien Deyda Hydara, correspondant de l'AFP, le 16 décembre 2004. Selon plusieurs ONG, Bai Low fut de décembre 2003 à décembre 2006 le chauffeur d'une unité des forces armées chargée d'assassiner des critiques du régime de Yaya Jammeh à Banjul. En 2019, devant la commission "Vérité, réconciliation et réparations" en Gambie, d'anciens membres de services de sécurité au service de Yaya Jammeh, avaient reconnu avoir assassiné le journaliste Deyda Hydara. Reed Brody, conseiller de l'ONG Human Rights Watch, très impliqué pour la justice en faveur des victimes présumées de l'ex dirigeant gambien, se réjouit de la nouvelle « C'est une bonne nouvelle, il est le 3eme sbire de Yaya Jammeh arrêté à l'étranger, un aux Etats-Unis, un autre en Suisse et maintenant en Allemagne. Cela montre que ceux qui ont commis des crimes en Gambie sont traqués. J'ai parlé avec le fils de Deyda Hydara, et lui dit qu'il veut la justice pour toutes les personnes impliqués dans l'assassinat de son père »

La justice allemande applique le principe de la "compétence universelle" qui permet de juger des crimes en Allemagne quel que soit l'endroit dans le monde où ils ont été commis. Bai Lowe peut-il être extradé en Gambie ? «  cela dépend du gouvernement gambien, s'il veut qu'il soit extradé ou s'il accepte qu'il soit jugé ailleurs » déclare Reed Brody. Deyda Hydara était considéré comme le doyen des journalistes de Gambie. Âgé de 58 ans, cofondateur du journal privé The Point, il était aussi le correspondant de l'Agence France-Presse (AFP) depuis 30 ans et de Reporters sans frontières en Gambie.