Forum Investir en Afrique 2024

Pétrolier naufragé: un navire italien anti-pollution au large de la Tunisie

Un navire militaire italien de dépollution envoyé par Rome est arrivé mardi au large des côtes du sud-est tunisien pour aider dans les opérations de pompage du gazole transporté par un pétrolier qui y a coulé samedi.

AFRICA RADIO

19 avril 2022 à 13h06 par AFP

Envoyé dans le cadre de la coopération tuniso-italienne, ce navire inspecte actuellement le pétrolier naufragé Xelo en vue de proposer une solution technique pour effectuer le pompage, a indiqué à l'AFP le capitaine de la marine tunisienne Mazeri Letayef, qui dirige une cellule de crise mise en place après cet accident. Le navire italien n'est pas équipé pour se charger de l'opération de pompage qui "n'est pas facile" et doit être effectuée "sans poser de risque de fuite de gazole", a-t-il ajouté. Le pompage "pourrait commencer" dans la journée de mardi, a encore indiqué le capitaine Letayef. Trois sociétés tunisiennes spécialisées ont proposé d'effectuer l'opération de pompage des 750 tonnes de gazole transportées par le Xelo, a indiqué à une radio locale privée Lotfi Saïd, directeur général de l'Agence nationale de protection de l'environnement (Anpe). Le Xelo, parti du port de Damiette en Egypte et qui se dirigeait vers Malte, a coulé samedi, dans les eaux tunisiennes où il s'était réfugié vendredi soir en raison de mauvaises conditions météorologiques. Pour une raison inconnue, ce pétrolier, de 58 mètres de long sur 9 de large, a commencé à prendre l'eau. Des forces de la marine militaire ont évacué les sept membres d'équipage avant que le navire ne sombre dans la mer. D'après des plongeurs déployés dimanche pour effectuer les opération d'inspection, le navire a coulé à près de 20 mètres de fond, en position horizontale et ne présente pas de fissures", selon un communiqué du ministère de l'Environnement. Dans une déclaration à des médias locaux, le ministre tunisien du Transport Rabie Majidi a assuré que ce naufrage n'avait causé "aucune catastrophe marine". La justice tunisienne a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet accident mais aussi la nature de l'activité du pétrolier et son trajet des dernières semaines, a indiqué à l'AFP le porte-parole du Parquet de Gabès, Mohamed Karray. Des médias locaux ont rappelé la proximité du Golfe de Gabès avec la Libye, important pays producteur de pétrole, dont les côtes ont été le théâtre de trafics d'hydrocarbures ces dernières années.