Une épidémie de choléra dans six comtés du Kenya

AFRICA RADIO

19 octobre 2022 à 20h21 par AFP

Six comtés au Kenya, dont la capitale Nairobi, font face à une épidémie de choléra, avec une soixantaine de cas recensés dans le pays, a annoncé mercredi dans un communiqué le ministère de la Santé.

Maladie hautement contagieuse, le choléra se transmet par l'eau contaminée par des excréments humains. Après une courte période d'incubation de deux à cinq jours, le choléra provoque une sévère diarrhée et la déshydratation du corps, puis, faute de traitement rapide, une mort en quelques heures. Les autorités sanitaires kényanes ont "confirmé une épidémie de choléra" dans six comtés du pays, dont la capitale Nairobi, qui concentre 17 cas. Selon le ministère de la Santé, l'épidémie dans ce pays d'Afrique de l'Est de 50 millions d'habitants a pour origine "une fête de mariage qui s'est tenue dans le comté de Kiambu", à une dizaine de kilomètres au nord de la capitale kényane. Quelque 31 cas, soit la moitié des cas enregistrés à l'échelle nationale, ont été recensés dans le comté de Kiambu. Selon les autorités sanitaires, 13 patients sont hospitalisés. Selon le communiqué, la sécheresse que subit le pays, d'une intensité inédite depuis 40 ans, "pourrait aggraver l'épidémie" de choléra. En janvier 2016, au moins 10 Somaliens étaient morts du choléra et 1.000 autres tombés malades dans le camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand au monde, dans le nord-est du Kenya.