Burkina Faso : "La réconciliation ne se limitait pas à une rencontre"

burkina

12 juillet 2022 à 19h42 par Salah-Eddine Gakou / Africa Radio Paris

Au Burkina Faso, quel bilan après la rencontre des chefs d'états vendredi dernier ?

À l'issue de la rencontre le chef de la junte au pouvoir, Paul-Henri Sandaogo Damiba a appelé à "la cohésion sociale au regard de la situation difficile" que traverse leur pays en proie à la violence jihadiste. Blaise Compaoré et Jean-Baptiste Ouedraogo ont de leur côté publié une déclaration dans laquelle ils ont appelé "au dépassement des clivages politiques, générationnels, ethniques, religieux et autres croyances traditionnelles" pour "rebâtir ensemble les fondements du pays dans un sursaut patriotique".
Trois anciens présidents également invités, n'ont pas participé à la réunion.

Pour le politologue, Siaka Coulibaly, c'est un échec, mais pas totalement... Il évoque également les prochaines étapes de la réconciliation.

Siaka Coulibaly répond aux questions de Salah-Eddine Gakou.

Burkina Faso : rencontre des chefs d'état