Ethiopie: les Etats-Unis appellent gouvernement et rebelles à négocier

AFRICA RADIO

24 août 2022 à 18h51 par AFP

Les Etats-Unis ont appelé mercredi le gouvernement éthiopien et les rebelles tigréens à retourner à la table des négociations afin de mettre fin à la reprise des combats, soulignant qu'une trêve de cinq mois avait permis de sauver "d'innombrables vies".

"Nous sommes préoccupés par les informations faisant état d'une reprise des hostilités en Ethiopie et appelons le gouvernement et le TPLF à redoubler d'efforts (...) visant à établir un cessez-le-feu durable sans conditions", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat américain, Vedant Patel, faisant référence au Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Des combats ont repris mercredi dans le nord de l'Ethiopie, dans des zones frontalières de la région du Tigré, rebelles tigréens et gouvernement fédéral se rejetant la responsabilité d'avoir brisé une trêve observée depuis cinq mois. Les autorités rebelles du Tigré ont d'abord accusé l'armée fédérale éthiopienne d'avoir lancé une "offensive de grande échelle" contre leurs positions, avant que le gouvernement éthiopien ne les accuse en retour d'avoir "rompu" la trêve. Ces combats sont les premiers d'ampleur signalés depuis une trêve conclue fin mars par les deux camps et jusqu'ici largement respectée. La trêve "a permis de sauver d'innombrables vies et permis à l'aide de parvenir à des dizaines de milliers de personnes", a encore affirmé Vedant Patel, soulignant que "les récentes provocations sur le champ de bataille et l'absence d'un cessez-le-feu durable menaçaient ces avancées". Il a assuré que les Etats-Unis étaient disposés à oeuvrer avec les Ethiopiens tant sur le plan diplomatique que sur le plan humanitaire dans le but "ultime de mettre un terme à ce conflit de façon permanente".