Fondation Friedrich Naumann : L’heure du bilan après 33 ans en Côte d’Ivoire

 Fondation Friedrich Naumann : L’heure du bilan après 33 ans en Côte d’Ivoire

1er février 2022 à 10h40 par Juliette Abwa

Le 31 janvier 2022 a marqué le lancement des activités de la Fondation Friedrich Naumann. Une occasion pour Magloire Ndehi-Chef de projet du Bureau Abidjan de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté de présenter à la presse nationale et internationale le bilan de 33 ans de leurs actions sur la terre ivoirienne.

Présente en Afrique de l’Ouest depuis le début des années 80-90, la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté est présente en Côte d’Ivoire depuis le 20 Novembre 1989 suite à la signature d’un accord d’établissement avec le gouvernement ivoirien. Ainsi, en 33 ans cette fondation a travaillé essentiellement sur 05 axes parmi lesquels : la consultation politique et la formation politique des cadres et jeunes des partis libéraux en lien avec l’actualité politique et les « besoins » des partis ; la promotion et protection des droits humains, via des programmes de formation en droit international des droits de l’Homme, en droit international humanitaire et le travail de lutte contre la migration irrégulière en lien avec la Direction Générale des Ivoiriens de l’Extérieur; la promotion de la jeunesse et l’éducation civique notamment pour la participation à la vie démocratique et dans les instances de prise de décision en lien avec les structures de jeunesse des partis politiques et de la société civile et en collaboration avec le Ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique, le projet foncier rural financé par des fonds spéciaux du ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement en lien avec le Think Tank Audace Institut Afrique afin de « repenser » le foncier rural en Côte d’Ivoire.

Toutefois, malgré quelques avancées la Côte d’Ivoire fait encore face à de nombreux défis notamment en matière des droits civils et politiques. En effet, elle a reculé d’au moins 7 points car selon l’indice des libertés de Freedom House en 2021, elle a 44/100 points avec 16/40 pour les droits politiques et 28/60 pour les libertés civiles. S’agissant des libertés économiques, l’Etat ivoirien a certes globalement fait des progrès et est classée 91ème sur 178 pays avec 61.7 points sur 100 selon le dernier rapport des libertés économiques et Heritage Foundation.  Il faut cependant faire des efforts particuliers en matière de législation du travail car la Côte d’Ivoire a une note inférieure à la moyenne (48,9/100) et en matière de droits de propriété a une note de 42,8/100. 

Pour l’année 2022, La Fondation Friedrich Naumann avec ses partenaires nationaux et internationaux va axer ses programmes entre autres sur la flexibilité du travail et la réforme de la fiscalité notamment pour les très petites entreprises et les impôts sur les salaires, sur la libéralisation de la distribution des produits de presse dans la perspective de renforcer la liberté des entreprises de presse et le droit à l’information