Forum Investir en Afrique 2024

Gestion Covid19 : 17 Milliards de Francs CFA pour soutenir les Producteurs ivoiriens de Cacao Café

Dans le cadre du programme d’urgence de soutien aux filières agricoles impactées par la Covid19, un fonds de soutien de 17 milliards de francs CFA a été octroyé à la filière Café-cacao, aux fins de soutenir les producteurs qui ont subi des préjudices du fait de cette crise.

Gestion Covid19 : 17 milliards de Francs CFA pour soutenir les Producteurs ivoiriens de Cacao-Café

2 mai 2023 à 19h04 par Juliette Abwa V/ Africa Radio Abidjan

La pandémie du coronavirus intervenue en 2019 a significativement ralenti les activités liées à la commercialisation du café et du cacao en côte d’ivoire et par ricochet, baissé considérablement le revenu des producteurs de café-cacao. Ces derniers ont en effet, été impactés par les restrictions émises par la quasi-totalité des pays pour faire face à cette crise sanitaire mondiale. C’est ainsi que, dans le cadre du programme d’urgence de soutien aux filières agricoles impactées par la Covid19, le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane OUATTARA, a octroyé un fonds de soutien de 17 milliards de francs CFA à la filière café-cacao, aux fins de soutenir les producteurs de cacao qui ont subi des préjudices du fait de cette crise

Gestion Covid19 : Voici comment la répartition des Fonds s’est faite chez les producteurs de Café-Cacao

Le Conseil du Café-Cacao, organe régulateur de la filière, chargé de la gestion de ce fonds a défini des critères de répartition et un mode opératoire bien déterminé rendus publics. Dans un premier temps, un appui financier a été accordé aux coopératives ainsi qu’un soutien à la baisse du prix à certaines coopératives ayant produit des justificatifs pour les pertes subies sur le prix du cacao lors de la campagne intermédiaire 2020-2021, et une distribution des intrants et matériels agricoles touchant individuellement les producteurs.

Ainsi, parmi les 2547 coopératives remplissant les critères définis, 2440 ont reçu chacune la somme 2 000 000 de francs CFA, pour un total de 4 880 000 francs CFA sur un budget de 5 094 000 000 francs CFA. S’agissant des coopératives qui ont effectué des transactions inter-opérateurs, elles ont perçu, à ce jour, 500 000 francs CFA chacune, pour un montant total de 432 000 000 francs CFA, sur un budget de 495 000 000 francs CFA. Au niveau de la baisse du prix aux coopératives, le montant global alloué à 30 coopératives concernées est de 3 500 000 000 francs CFA. Une aide financière qui a permis à de nombreux producteurs de résoudre leurs problèmes, c’est le cas Coulibaly Idriss PCA de la société coopérative SCOOPASAB de Divo qui a déclaré : « J’avais un problème d’argent pour faire ma certification, j’ai reçu 2 000 000 de francs CFA du fonds Covid et cela m’a aidé à faire ma certification et j’ai reçu du matériel agricole qui a atténué l’impact de la crise au sein de ma coopérative ».

Outre l’aspect financier, pour la distribution des intrants et matériels agricoles au profit des producteurs individuels, 801 300 000 francs CFA ont été payés aux fournisseurs pour l’acquisition et la distribution de produits phytosanitaires, d’atomiseurs et de bottes. Ajoutée à cela, la livraison de 504 158 hectares d’insecticides ; 226 454 hectares de fongicides sur une commande de 275 000 hectares de fongicides ; ainsi que la livraison de 42 750 bottes sur une commande de 51 000 bottes dans les 13 zones productrices. Dans la ville de Yamoussoukro, plus précisément à Bonon, KOUAKOU Barthélémy, DG de la Société Coopérative KAPATCHIVA s’est réjoui : « C’était une très bonne nouvelle. Nous avons bénéficié du montant de 2 000 000 de francs CFA, en plus de 750 boîtes de produits phyto pour le traitement de 1500 ha pour plus de 700 producteurs.