Le FMI et la Somalie avancent vers un allègement de la dette

AFRICA RADIO

18 octobre 2022 à 3h06 par AFP

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a jugé lundi que la Somalie devait continuer d'être soutenue pour lutter contre la crise alimentaire et bénéficier d'un allègement de sa dette au vu des réformes entreprises.

"Alors que la stabilité politique s'est améliorée depuis les élections en mai 2022, les perspectives de la Somalie sont obscurcies par la sécheresse persistante, l'impact de la guerre de la Russie en Ukraine et les problème de sécurité", a résumé dans un communiqué Laura Jaramillo, la responsable de la mission, après des entretiens avec les autorités somaliennes. L'objectif était de renouveler l'éligibilité du pays à l'un des mécanismes d'aide, la Facilité élargie de crédit (FEC). Le conseil d'administration du FMI doit encore approuver l'accord trouvé au terme de la mission. Laura Jamarillo a souligné que la Somalie avait réussi à préserver la stabilité macroéconomique du pays et à continuer les réformes nécessaires, malgré les chocs extérieurs, respectant ainsi les conditions pour l'obtention des aides internationales. Mais le pays d'Afrique de l'Est a besoin d'aide urgente pour faire face à l'insécurité alimentaire, insiste-t-elle. "L'aide humanitaire à grande échelle a permis d'éviter une situation encore pire, mais les zones les plus affectées restent sous le contrôle des shebab qui entravent les secours (...) Le soutien continu des partenaires internationaux est impératif", rapporte-t-elle. L'armée somalienne, soutenue par des milices locales, est engagée dans ce que le président Hassan Cheikh Mohamoud, élu en mai, a présenté comme une "guerre totale" destinée à éliminer ces combattants jihadistes liés à Al-Qaïda. En février 2020, prenant acte de progrès dans les réformes fiscales, politiques, sociales et économiques, le FMI et la Banque mondiale avaient annoncé que la Somalie était désormais "éligible" à leur dispositif commun permettant d'alléger la dette d'un pays pauvre, dit Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE). Le mois suivant, le Conseil d'administration du Fonds avait approuvé un accord triennal au titre de la FEC et du Mécanisme élargi de financement (EFF) pour la Somalie d'un montant de quelque 395,5 millions de dollars.

Voir aussi