Mali: 5 policiers tués dans le sud-ouest, combats dans le nord

AFRICA RADIO

7 août 2022 à 19h51 par AFP

Cinq policiers ont été tués dimanche dans une attaque dans le sud-ouest du Mali et trois autres sont portés disparus, a annoncé la police, alors que l'armée annonçait une autre attaque, jihadiste, dans le nord.

La première attaque a eu lieu dans la matinée à Sona, un village de la région de Koutiala, près de la frontière avec le Burkina Faso. Des policiers qui rentraient de leur service au poste-frontière de Sona ont heurté un engin explosif, puis essuyé des tirs nourris d'assaillants non encore identifiés, a indiqué la police nationale malienne dans un communiqué. "Le bilan est de cinq policiers tués, un blessé et trois portés disparus" pour lesquels des recherches sont en cours, a-t-elle ajouté. Le bilan de cinq morts a été confirmé à l'AFP par plusieurs responsables policiers et un responsable hospitalier. Par ailleurs, l'armée malienne a annoncé dimanche sur les réseaux sociaux être en train de repousser dans la région de Gao (nord-est) une attaque lancée dans l'après-midi par des rebelles jihadistes de l'État islamique au Grand Sahara (EIGS), sans plus de précisions pour l'heure. Le Mali, pays pauvre enclavé du coeur du Sahel, est en proie depuis 2012 à une grave crise sécuritaire survenue après le déclenchement d'insurrections indépendantiste et jihadiste qui ont tué des milliers de personnes et provoqué le déplacement de centaines de milliers d'autres. Il est également en crise politique depuis que des officiers militaires en colère face à l'incapacité du gouvernement de juguler ces violences ont pris le pouvoir par la force en août 2020.