Maroc: aide d'urgence et programme de reforestation après des incendies dévastateurs

AFRICA RADIO

22 juillet 2022 à 18h21 par AFP

Le gouvernement marocain a débloqué vendredi une aide d'urgence de près de 30 millions d'euros et lancé un programme de reforestation après les incendies dévastateurs qui ont fait un mort et ravagé le nord du pays.

Une convention-cadre a été signée vendredi par plusieurs ministres et responsables locaux pour mettre en oeuvre des mesures urgentes en faveur des victimes des récents feux de forêts et réduire leur impact sur l'activité agricole et l'environnement. Une personne a péri et plus de 10.500 hectares, principalement de massifs forestiers, ont été ravagés par les flammes du 13 au 18 juillet dans six provinces septentrionales (Larache, Ouezzane, Tétouan, Chefchaouen, Taza et Al Hoceima). L'enveloppe de 290 millions de dirhams (28,8 millions d'euros) doit servir à reconstruire les habitations détruites et à aider les éleveurs de bétail et les apiculteurs dans les zones touchées, selon les services du chef du gouvernement. Elle doit également financer des opérations de reforestation, sur quelque 9330 hectares, et la remise en valeur des arbres fruitiers touchés, précise le communiqué. A titre de comparaison, 2.782 hectares de forêt avaient été détruits par 285 incendies de janvier à septembre 2021, en particulier dans la région montagneuse du Rif (nord). Pour Saïd Chakri, un environnementaliste marocain, ces incendies sont largement dûs à des causes humaines, mais "la réalité du changement climatique" y a contribué. Le soutien annoncé par le gouvernement d'Aziz Akhannouch survient après que le Premier ministre -- cible d'une virulente campagne de critiques sur les réseaux sociaux -- s'est vu reprocher son inaction pendant les incendies mais aussi et surtout face aux difficultés économiques des Marocains.