Maroc: le roi lance un signal d'alarme face au stress hydrique

AFRICA RADIO

14 octobre 2022 à 19h06 par AFP

Le roi Mohammed VI a exhorté vendredi les Marocains, confrontés à une sécheresse historique, à relever les "défis urgents" de la pénurie d'eau, lors d'un discours à l'occasion de la rentrée parlementaire à Rabat.

"Le Maroc se trouve désormais dans une situation de stress hydrique structurel et la seule construction d'équipements hydrauliques (...) ne suffit pas à régler tous les problèmes", a expliqué le souverain devant les membres des deux chambres réunis au grand complet. "Nous appelons donc à un traitement diligent de la problématique de l'eau, et notamment à une rupture avec toutes les formes de gaspillage ou d'exploitation anarchique et irresponsable de cette ressource vitale", a-t-il ajouté. Le Maroc, dont l'agriculture est le premier moteur de croissance, traverse son pire épisode de sécheresse depuis plus de trois décennies, avec un taux de remplissage des barrages atteignant seulement 25,3%. "Il est impératif d'accorder une attention particulière à une exploitation rationnelle des eaux souterraines et à la préservation des nappes phréatiques", a plaidé Mohammed VI. La rentrée parlementaire se déroule dans un climat de crise économique et sociale, marquée par une accélération de l'inflation (+8% sur un an) alimentée par la flambée des prix des matières premières au niveau mondial et une croissance atone (+0,8%). Dans une note sur les inégalités sociales publiée mercredi, le Haut commissariat au Plan (HCP) a indiqué que le Maroc était revenu "au niveau de pauvreté et de vulnérabilité de 2014" à cause de la crise sanitaire et de l'inflation. Pour répondre à cette situation, le roi a demandé au gouvernement de lancer, en partenariat avec les secteurs privé et bancaire, un "pacte national pour l'investissement" qui ambitionne de mobiliser 50 milliards d'euros et de créer 500.000 emplois d'ici 2026. Ce discours annuel marque le retour du chef de l'Etat sur la scène politique après plusieurs mois de séjour privé en France. Il s'agit de la première fois, depuis la pandémie de Covid-19 en mars 2020, que le roi s'adresse en personne aux parlementaires. Une foule s'était rassemblée le long de la grande avenue menant du palais royal au Parlement pour accueillir le souverain chérifien, âgé de 59 ans, à son arrivée en berline noire. isb-agr/kl/ezz/za/rm [object Object]