CPI: L'ex-chef de milice congolais Katanga accepte sa condamnation

25 juin 2014 à 18h52 par La rédaction


La Haye (AFP)

L'ex-chef de milice congolais Germain Katanga a renoncé à faire appel de la peine de 12 ans de prison que la Cour pénale internationale (CPI) lui a infligée pour sa complicité dans la destruction en février 2003 d'un village du nord-est de la RDCongo, a annoncé mercredi la CPI.

Germain Katanga "a informé la Cour qu'il avait décidé de ne pas interjeter appel de la peine de 12 ans d'emprisonnement imposée" en mai 2014, a indiqué la CPI dans un communiqué.La Cour relève l'"acceptation" par Katanga "des conclusions des juges (...) concernant son rôle et sa conduite", selon la même source.