INCA : Dépistage organisé du cancer du sein

Par La rédaction

Intervenants : Docteur Guillaume Petit, responsable de la structure de gestion en charge du dépistage organisé à Paris (Adecca75)Mme Elizabeth Bernigaud-Maurice, Présidente de l'association « Comités Féminins pour la prévention et ledépistage des cancers » - www.comitesdepistagecancers.frPour la 8ème année consécutive, l'Institut National du Cancer se mobilise avec « Octobre Rose » pour inciter lesfemmes de 50 à 74 ans à participer au programme national de dépistage organisé du cancer du sein. En 2011 enFrance, le cancer du sein était le cancer féminin le plus fréquent avec 53 000 nouveaux cas estimés.Pourtant s'il est détecté tôt, il peut non seulement être guéri dans plus de 9 cas sur 10 mais aussi soigné pardes traitements moins lourds. Même si de nombreux progrès ont été réalisés dans les traitements, le dépistageconstitue toujours l'une des armes les plus efficaces de la lutte contre le cancer du sein. La mammographiepermet de repérer de petites tumeurs localisées�?�Le dépistage organisé du cancer du sein : un programme de qualitéCe dépistage est proposé à toutes les femmes de 50 à 74 ans sans symptômes apparent ni antécédent de cecancer.Rappel : tous les deux ans, chaque femme de 50 à 74 ans reçoit une lettre d'invitation pour se rendre chezle radiologue agréé de son choix dont la liste est jointe au courrier. L'examen est gratuit, il est pris en charge à100% par l'Assurance Maladie, sans avance de frais. Il consiste en une mammographie�?�Le dépistage organisé offre des garanties supérieures au dépistage individuel : un rapport datant defévrier 2012 de la Haute Autorité de Santé (HAS) considère que le dépistage organisé présente des garantiessupérieures au dépistage individuel :_ La 2ème lecture systématique (par un autre radiologue) des mammographies considérées comme normaleidentifie 9% des cancers du dépistage organisé, soit environ 1300 cancers chaque année._ la formation spécifique des radiologues_ la prise en charge à 100%..Programme visant à lutter contre les inégalités sociales d'accès et de recours au dépistage. Ce programme de dépistage constitue un dispositif à la lutte contre les inégalités sociales. Il s'agit d'unprogramme égalitaire qui est proposé à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. Les modalités de prise encharge à 100% garantissent une égalité d'accès. En 2011 2 400 000 femmes y ont effectivement eu recours,soit 52% de la population cible en France. Il reste encore beaucoup d'efforts à faire pour lever les freinsau dépistage�?� (fatalité lié à cette maladie), permettre l'accès aux soins aux plus démunis, aux plus isolésgéographiquement.Toutes les femmes doivent consulter un médecin ou un gynécologue si elle remarque une anomalie : nodule,boule, grosseur dans le sein, écoulement mammaire, ganglions palpables au niveau des aisselles�?�La campagne d'information et de communication 2012 est construite autour d'un message proposant àtoutes les femmes concernées par le dépistage organisé, un passage à l'acte simple et concret : « vérifiez dequand date votre dernière mammographie ». Ce mot d'ordre a pour but d'installer la mammographie comme unréflexe dans le parcours de santé des femmes, tous les deux ans, dès 50 ans, et de les inviter à réfléchir à leurpratique du dépistage.CANCER INFO : 0 810 810 821Un service anonyme ouvert de 9h à 19h du lundi au samedi, prix d'un appel localCancer Info est un numéro azur.