La Fondation Kodjovi Obilalé vient en aide aux sportifs handicapés

Par La rédaction

Kodjovi Obilalé est un battant. Du genre à ne rien lâcher : gravement blessé par balles, avant même le coup d'envoi de la CAN 2010, le désormais ex-gardien du Togo essaie de se reconstruire. Et, à 27 ans, il passe à l'action en créant sa fondation, dont le siège est situé à Lomé et qui viendra en aide aux sportifs handicapés.

Kodjovi Obilalé restera pour toujours LA star de la Coupe d'Afrique des Nations 2010. Un statut dont se serait bien passé le gardien togolais, passé d'anonyme à la Une des journaux après avoir été grièvement blessé par les balles des indépendantistes du FLEC, au Cabinda, avant même le début de la compétition angolaise. Depuis, l'ancien footballeur, âgé de 27 ans, continue de se battre. Pour vivre sa vie, "une vie d'homme normal" comme il le dit lui-même mais aussi pour les handicapés, dont il a rejoint les rangs. Aujourd'hui, Obilalé a encore du mal à tenir debout et alterne entre béquilles et fauteuil roulant. "Je ne dors plus la nuit. J'ai encore (...)

> Lire la suite