Le cargo chinois capturé par des pirates somaliens libéré par la marine iranienne

7 avril 2012 à 7h35 par La rédaction

PEKIN (AFP) - (AFP)

Un cargo chinois qui avait été capturé vendredi par des pirates dans le golfe d'Oman, au sud de l'Iran, a été rattrapé et libéré par la marine iranienne quelques heures plus tard, a annoncé samedi l'ambassade de Chine à Téhéran citée par l'agence officielle Chine nouvelle.

Des pirates somaliens avaient attaqué le bateau, qui comptait 28 membres d'équipage, non loin du port iranien de Chabahar.L'ambassade de Chine avait immédiatement déclenché une "procédure d'urgence" et demandé à l'Iran d'intervenir rapidement.

Deux navires militaires iraniens ont réussi à rattraper le navire tard vendredi, et les pirates se sont rendus, "jetant leurs armes dans la mer", selon Chine nouvelle.

Des pirates lourdement armés opèrent depuis plusieurs années au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden, où ils s'attaquent aux navires, les retenant avec leur équipage pendant plusieurs semaines voire des mois, et ne les libérant qu'après paiement d'importantes rançons.

Les détournements de navires sont maintenant fréquents dans la région de la mer d'Oman.Face à l'armada internationale déployée depuis 2008 dans le golfe d'Aden pour les mettre en échec, les pirates somaliens ont en effet étendu leur périmètre d'action.

Des bateaux chinois ont souvent été capturés.En juin 2011 un cargo chinois avait été libéré sept mois après avoir été capturé par des pirates somaliens au large d'Oman.

La Chine s'est nettement engagée contre la lutte antipiraterie au large de la Somalie et dans les eaux internationales proches du Golfe d'Oman.

Depuis 2008, elle a dépêché dix missions successives d'escorte et plus de 8.000 hommes dans le Golfe d'Aden, apportant son soutien à quelque 4.300 navires, avait indiqué la presse l'an dernier.

L'Union européenne a quant à elle prolongé fin mars de deux ans, jusqu'à la fin 2014, sa mission de lutte contre les pirates somaliens.