Le Tchad adopte une nouvelle Constitution

30 avril 2018 à 14h34 par AFP

AFRICA RADIO

Le Tchad a adopté lundi par voie parlementaire une nouvelle Constitution qui met en place une 4e République et un régime présidentiel, a rapporté un correspondant de l'AFP à N'Djamena.

L'Assemblée nationale a adopté le projet de Constitution par 132 voix pour, 2 contre. Il n'y a pas eu d'abstention.L'Assemblée nationale monocamérale compte 170 députés pour une population de 14 millions d'habitants. La majorité des députés de l'opposition ont boycotté le vote de cette Constitution qui va renforcer les pouvoirs du président tchadien Idriss Déby Itno.L'opposition, des membres de la société civile et l'Eglise catholique avaient demandé sans succès que la Constitution soit adoptée par référendum.Le projet de loi constitutionnelle est issu des résolutions d'un forum rassemblant les forces politiques, religieuses et sociales du pays, tenu en mars mais boycotté par l'opposition et une partie de la société civile.Il prévoit notamment que le mandat du président passera à 6 ans, renouvelable une fois, contre 5 ans renouvelable indéfiniment auparavant. Idriss Déby en est à son cinquième mandat, qui s'achève le 21 août 2021.Des tentatives de manifestation ont eu lieu autour de l'Assemblée nationale lundi matin après un appel de l'opposition et de quelques acteurs de la société civile.Les forces de sécurité quadrillaient le parlement lundi, a rapporté le correspondant de l'AFP, empêchant toute tentative de rassemblement. Le Tchad, pays d'environ 14 millions d'habitants, est dirigé par le président Idriss Déby Itno depuis 1990. Des législatives, reportées depuis 2015, devraient avoir lieu à la fin de l'année.