Malawi: deux ministres succombent au Covid-19

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux ministres du Malawi, en charge des Transports et des Administrations locales, sont décédés mardi du Covid-19, a annoncé la présidence dans un communiqué.

"Le président Lazarus Chakwera est profondément attristé par le décès de deux membres importants du gouvernement, aujourd'hui 12 janvier 2021", selon un communiqué.Sidik Mia, 56 ans, ministre des Transports et vice-président du parti du Congrès, au pouvoir, avait été testé positif au nouveau coronavirus la semaine dernière, et il était confiné chez lui, avec des symptômes légers. Il est décédé mardi matin.Le ministre des Administrations locales, Lingson Belekanyama, est mort le même jour, deux semaines après avoir été testé positif.Le Malawi est confronté à une recrudescence des cas de nouveau coronavirus. Le chef d'Etat a attribué cette forte hausse au mauvais respect des gestes barrières, en particulier le port du masque, qui n'est pas obligatoire mais fortement recommandé."Nous payons le prix du fait que beaucoup d'entre nous ont renoncé à porter le masque", avait-il estimé dimanche lors d'un discours à la nation. "Et quand je dis +beaucoup d'entre nous+, je m'inclus dedans, moi et le gouvernement".Le pays a officiellement enregistré plus de 9.000 cas, dont au moins 235 morts.Un confinement déclaré début avril par le gouvernement avait été aussitôt bloqué en justice parce qu'il ne comportait pas de mesures compensatoires en faveur des plus pauvres.Enclavé en Afrique australe, le Malawi est considéré comme un des pays les plus démunis de la planète. Plus de la moitié de ses quelque 18 millions d'habitants survit sous le seuil d'extrême pauvreté.