Maroc: saisie de cannabis transporté à dos de dromadaires

10 décembre 2020 à 13h11 par AFP

AFRICA RADIO

La police marocaine a annoncé jeudi avoir saisi plus d'une tonne de cannabis transporté à dos de dromadaires dans le sud du pays, dans la région d'Errachidia (sud).

Une personne a été arrêtée après l'interception de la drogue que transportait un troupeau non accompagné de dix bêtes, selon un tweet de la sûreté nationale (DGSN).Mercredi, la DGSN avait déjà annoncé la saisie d'environ deux tonnes de cannabis dans les environs de Lâayoune, la ville la plus importante du Sahara occidental, dans la partie de l'ancienne colonie espagnole que contrôle Rabat.Cette opération avait débuté avec l'interception d'un camion frigorifique qui transportait "deux embarcations pneumatiques et 4 moteurs hors-bords suspectés d'être destinés au trafic de drogue", selon un communiqué de la DGSN. Quatre suspects âgés de 27 à 59 ans, dont le conducteur du véhicule et son "assistant", ont été interpellés.Des fouilles ont ensuite permis de trouver "61 ballots de drogue enfouis dans le sable", d'un poids total de 1.994 kg de résine de cannabis, selon la même source. Les quatre suspects ont été placés en garde à vue pour identifier d'éventuels complices et "déterminer les ramifications nationales et internationales" du trafic, indique la DGSN.Le Maroc est l'un des principaux pays producteurs de cannabis au monde, cultivé principalement dans la région montagneuse du Rif (nord). La production annuelle a été estimée à plus de 700 tonnes, pour une valeur de 23 milliards de dollars, par une étude publiée en 2020 par le réseau indépendant "Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée". Les autorités assurent lutter contre cette production, avec en 2019, quelque 179 tonnes de cannabis saisies dans le royaume, selon les chiffres officiels.